L’ergothérapie


C’est la rééducation par l’activité physique et manuelle. C’est une discipline de rééducation – réadaptation qui s’adresse aussi bien aux patients présentant un handicap physique que mental ou émotionnel...


L’ergothérapie agit à deux niveaux :

- Pour le patient : Elle vise au maintien ou à l’accession à un maximum d’autonomie individuelle, sociale ou professionnelle. Elle cherche à améliorer les fonctions déficitaires, à développer les possibilités restantes et à stimuler les capacités relationnelles. Pour cela, l’ergothérapeute utilise la mise en situation dans les activités quotidiennes, les tâches domestiques, les gestes professionnels, le jeu ou toute autre occupation de la vie. L’ergothérapeute fabrique l’appareillage adéquat et propose les aides techniques qui s’avèrent nécessaires à l’indépendance de la personne handicapée.

- Sur le plan de l’environnement : L’ergothérapeute propose les solutions pratiques pour modifier l’environnement matériel ou architectural afin de le rendre plus accessible et favoriser une meilleure intégration de la personne handicapée dans son milieu de vie.



La masso-kinésithérapie


Les masseurs-kinésithérapeutes appartiennent au corps professionnel des rééducateurs et possèdent un très large éventail de compétences. La masso-kinésithérapie se présente comme une thérapie manuelle efficace contre les douleurs et les dysfonctionnements d’origine musculo-squelettiques. L’un des actes principaux est le massage, celui ci sollicite les tissus tels que les muscles, les tendons ou encore les tissus sous-cutanés du patient par différentes techniques manuelles.


Outre le massage, la kinésithérapie utilise d’autres moyens physiques (la chaleur, le froid ou encore des courants électriques) afin de réduire la douleur ou l’inflammation, mais aussi différentes méthodes de renforcement musculaire afin de réajuster leurs fonctionnements par le biais d’exercices adaptés à chaque besoin. Elle comprend également des techniques de prévention, connexes à celles de l’ergonomie et de l’ergothérapie, afin de favoriser ou de rendre autonome une personne dans ses actes de la vie quotidienne.


Les activités de masso-kinésithérapie comprennent :

• Massages

• Drainage lymphatique manuel

• postures et actes de mobilisation articulaire

• mobilisation manuelle de toutes articulations, à l’exclusion des manœuvres de force, notamment des manipulations vertébrales et des réductions de déplacement osseux

• renforcement musculaire (sportif ou post-traumatique)

• étirements musculo-tendineux

• réalisation et application de contentions souples, adhésives ou non, d’appareils temporaires de rééducation et d’appareils de postures

• rééducation sensori-motrice (s’adresse plus particulièrement aux troubles neurologiques)

• rééducation des troubles de l’équilibre (rééducation neuro-vestibulaire)

• relaxation neuromusculaire

• kinébalnéothérapie et hydrothérapie

• pressothérapie

les différentes techniques physiothérapiques

• électrothérapie

• thermothérapie



La pédicurie-podologie


Elle traite les affections épidermiques et unguéales du pied ainsi que ses troubles statiques et dynamiques.

Le podologue est l’auxiliaire médical dans l’étude du pied pathologique par l’emploi de méthodes telles que les empreintes plantaires. Le podologue traite également des anomalies qu’il constate par des méthodes orthopédiques (semelles entre autres).

Ce spécialiste s’intéresse aux déformations du pied de l’enfant et de l’adulte (pied plat pied creux etc.). Son champ thérapeutique est également celui des affections des orteils, des ongles et de la peau telle que, les durillons, les cors, les ongles incarnés entre autres. Les soins réalisés par le pédicure de façon générale doivent être effectués dans des conditions d’hygiène et d’asepsie parfaites.


Le podologue cumule deux activités complémentaires :


• une activité de soins ;

• une activité de conception et d’adaptation d’orthèses et de prothèses sur mesure (orthèses plantaires fonctionnelles ou de confort (semelles orthopédiques), orthèses et prothèses d’orteils (orthoplasties), orthèses unguéales (orthonyxies) et prothèses unguéales (onychoplasties).


Soins effectués par le pédicure podologue (liste non exhaustive) :


  • Le massage correspondant à une mobilisation de toutes les articulations
  • La coupe d’ongles
  • Le désépaississement appelé également fraisage et homogénéisation des ongles. Cette technique est utilisée essentiellement en présence de mycose (champignons) ou encore quand le patient présente des cors.
  • L’élimination des peaux mortes
  • L’énucléation des cors



L’hydrobalnéothérapie (rééducation en piscine et en mer)


C’est une thérapie par les bains. La balnéothérapie désigne l’ensemble des traitements thermaux et soins effectués par des bains.



L’école du dos


C’est un apprentissage qui permet d’éviter les maux de dos liés aux manutentions manuelles des charges inertes (M.M.C.I.).

Le mal de dos est la première cause des consultations médicales. La prévention des problèmes de dos consiste d’abord à le ménager au cours des gestes de la vie de tous les jours. L’école du dos est assurée par un kinésithérapeute. Il vous apprend à utiliser correctement les techniques de M.M.C.I. dans le but de faire la guerre aux mauvaises positions et ainsi de modifier votre comportement face à la manutention des charges inertes.



La prise en charge de la douleur


La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à des lésions tissulaires réelles ou potentielles ou décrites en termes de telles lésions (IASP*).

L’évaluation de l’intensité et des conséquences de la douleur est une étape essentielle pour faciliter la prise en charge de la douleur. Cette étape est parfois malaisée, notamment aux âges extrêmes de la vie (enfant, sujet âgé) et lorsqu’il existe des difficultés de communication (patients handicapés). Évitables et/ou maîtrisables dans un certains nombre de cas, mais toujours susceptibles d’être expliquées et accompagnées, les douleurs peuvent conduire à l’allongement du temps de séjour à l’hôpital et être génératrices de complications quand elles ne sont pas maîtrisées.

Il vous est possible de consulter la Charte de lutte contre la douleur.

La prise en charge de la douleur est assuré par les médecins dont un médecin de la douleur, le psychologue, le personnel de rééducation et le personnel soignant.


*Définition de l’Association Internationale pour l’Etude de la Douleur



Assistante de Service Social


L’assistance sociale intervient auprès de personnes afin de leur venir en aide face à des difficultés d’ordre social. L’assistance sociale informe les intéressés sur leurs droits en matière de prestations sociales, médicales, d’accès à la formation. En fonction des situations, elle oriente vers des lieux d’accueil spécialisés nécessaire ou peut servir de médiateur lorsque les dossiers sont complexes.



La diététique


C’est l’étude de l’hygiène et des régimes alimentaires fondée sur l’étude de la valeur nutritive des aliments. Le professionnel qui intervient est la diététicienne. Elle établit un diagnostic alimentaire en tenant compte :

• De l’état de santé et des antécédents médicaux

• Du mode de vie

• De l’histoire pondérale

• Des traitements suivis par le patient

• Des habitudes alimentaires

Elle adapte l’alimentation aux habitudes et mode de vie.

Elle accompagne, explique, informe et conseille sur l’alimentation, les recommandations.

Elle ajuste les programmes alimentaires en fonction des éventuelles difficultés rencontrées.



L'éducation nutritionnelle


Une description de ce service sera bientôt disponible.